vendredi 16 avril 2010

RECETTE : MACERAT DE THE VERT AUX HUILES PRECIEUSES


LES INGREDIENTS :
Thé vert séché : 25 grammes (ou 5 cuillères à soupe)
Huile d’Argan : 80 ml
Huile de Marula : 40 ml
Huile de Noix d’Amazonie : 20 ml
Huile de Figue de Barbarie : 10 ml
Huile de germe de blé : 10 ml


PREPARATION :
Dans un pot en verre que vous aurez fait bouillir 15 minutes dans l’eau avec son couvercle pour le stériliser, deposer le thé vert séché. Puis verser les huiles par dessus jusqu'à le recouvrir complètement. Reboucher bien hermétiquement avec le couvercle.
Placez dans un placard et laisser macérer 4 semaines en agitant quotidiennement.
Le thé vert n’aime pas beaucoup la chaleur, c’est pourquoi nous ne vous conseillons pas une macération solaire pour cette recette, afin que le thé garde bien ses principes actifs.

PROPRIETES COSMETIQUES DU THE VERT :
En cosmétique le thé vert est un ingrédient très souvent utilisé pour les soins minceur, les soins du contour de l'oeil et les crèmes et serums anti-âge. Il est riche en tanins (polyphénols antioxydants) et contient également de la vitamine C.


L’HUILE DE MARULA : ses amandes sont très riches en huile et, selon les analyses, elles renferment un taux 4 fois plus élevé de vitamine C que l'orange. L'huile de marula représente un apport considérable en vitamines, minéraux et en antioxydants, c'est pourquoi elle est très appréciée dans le milieu de la cosmétique. Elle entre dans la composition de soins pour bébés, de crèmes pour peaux sèches, de shampooings pour cheveux abîmés ou encore de baumes à lèvres. L'huile de marula contient un taux important d'acides mono-insaturés et d'antioxydants. Elle revitalise et hydrate la peau, tout en la protégeant et en favorisant sa cicatrisation. Elle a également des propriétés nutritives et émollientes qui en font un produit adapté pour tous les soins du corps et des cheveux.

L’HUILE D’ARGAN :
Régénératrice par excellence, elle est conseillée à des fins cosmétiques pour :
- Equilibrer des peaux sèches et déshydratées
- Lutter contre le vieillissement cutané
- Le soin des ongles cassants et dédoublés
- Les cheveux secs, ternes et abîmés
- Le massage corporel, pour assouplir, nourrir et saturer la peau.


L’HUILE DE FIGUE DE BARBARIE : c’est une huile régénérante, anti-rides, anti-vieillissement, réparatrice, elle redonne fermeté et tonicité. L'Huile de Figue de Barbarie ralentit le flétrissement de l’épiderme. Grand pouvoir de pénétration, confort et effet velouté. Améliore l’hydratation.S'applique aussi sur le cou, le décolleté et le buste. Action anti-rides et anti-oxydante puissante.Tenseur, raffermissant remarquable.


L’HUILE DE NOIX D’AMAZONIE est une huile nourrissante et revitalisante avec une bonne capacité de pénétration. Elle redonne de la douceur et de l'élasticité à la peau. Elle aide à lutter contre la déshydratation.


L’HUILE DE GERME DE BLE contient une grande quantité de vitamine E, très nourrissante, elle prolonge la durée de conservation des macérâts.


_______________________


le 15/05/10 :
Le macérât est filtré et prêt à être utilisé dans des préparations cosmétiques


5 commentaires:

  1. je l'utiliserais pour faire des sérums et crèmes régénérantes pour le visage, et aussi des huiles minceur. Les recettes c'est pour bientôt ...
    Merci de ta visite Luciefer
    Claire

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Je trouve l'idée d'utiliser les huiles précieuses bonne mais je n'est pas un peu du gâchis que d'en faire un macérât ? parce qu'au filtrage on en perd non ? A moins de récupérer les feuilles après macération et d'en faire autre chose comme du savon; Ou encore les réduire en poudre avant macération. Non ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Missmo,
    C'est un macérât que je compte surtout utiliser pour faire des sérums pour le visage et auquel je ne rajouterais que des actifs, de la vit. E et du squalane végétal. Donc le coût du sérum ne sera pas très élevé. Je récupérerais les feuilles après macération pour les intégrer dans des sels de bain, mais c'est aussi une très bonne idée de les intégrer dans un savon. On peut aussi hacher très fin les feuilles de thé impregnées d'huiles et les intégrer à une crème exfoliante.

    RépondreSupprimer
  4. D'accord. Pas de perte. Bonnes idées de récup. C'est parfait.

    RépondreSupprimer