dimanche 18 mai 2008

FABRICATION DES MACERATS HUILEUX (HUILES DE SOIN)

Date de mise à jour : 03/07/11

Le nom de « macérât huileux » n’est pas très joli, alors on les nomment aussi « huiles de soin ». Ils sont composés d’extraits végétaux frais ou secs et d’huiles végétales vierges.
On les obtient en faisant macérer plusieurs semaines des plantes (feuilles, fleurs, racines) dans de l’huile végétale. L’exposition solaire pendant la durée de la macération améliore la qualité d’une huile de soin.

Ces huiles sont utiles pour les soins de la peau. On peut les employer seules ou dans des baumes, des crèmes, des laits et dans des huiles de massage.

En général on utilise une huile de base telle l'huile de tournesol (faible coût), mais on peut utiliser n’importe quelle huile végétale : jojoba, noyaux d’abricot, noisette, amande, calophyllum pour les huiles destinées au massage ... à choisir en fonction de son type de peau.

Les plantes en général sont séchées avant utilisation. Si vous utilisez des plantes fraîches, il faudra au préalable les sécher à l’air libre, à l’extérieur. Il ne faut pas introduire de l’eau dans l’huile. Sachez aussi qu’une plante fraîche apporte plus de propriétés à votre huile de soin .

La quantité de plantes dépend de la taille du récipient mais aussi du type de plante utilisée. Elle varie entre 200 et 300 g pour 1 litre d'huile. L'extrait de plante doit généralement représenter 10 % du poids total du macérât, mais rien ne vous empêche de le faire plus concentré.


Quelles sont les fleurs ou autres parties de la plante utilisées pour un macérât (propriétés et indications) :

Aubépine (fleurs) :
soin de tous types de peaux : régénérante et anti-oxydante (anti-âge)
améliore la micro circulation

Arnica (fleurs) :
Contusions, coups, bosses
Hématomes (bleus), ecchymoses, oedèmes
Troubles musculaires et articulaires, entorses, rhumatismes, arthrose Inflammations de la cavité orale et de la gorge (bronchite, extraction dentaire...)
Pâleur du visage
Soin des cheveux et du cuir chevelu
Phlébite superficielle, varices, jambes lourdes

Bellis (fleurs de Pâquerettes) :
Tonique cutané, réparatrice
Tenseur, redonne fermeté et tonicité, galbant cou, buste et décolleté
Restructurante, nourrissante
Les fleurs de pâquerettes sont aussi très utilisées dans les crèmes destinées à raffermir le corps : ventre, bras, cuisses ...
Peaux fatiguées et atones, peaux manquant d'élasticité et de fermeté

Calendula (fleurs de souci) :
C’est le macérât le plus connu et peut être aussi le plus utilisé en raison de sa polyvalence et de sa douceur (soins cutanés des bébés et peaux sensibles)
Anti-inflammatoire puissant, cicatrisant et aseptisant
Reconstituant et revitalisant
Adoucissant, apaisant les irritations : gerçures, crevasses, engelures, petites plaies, feu du rasoir, psoriasis, eczéma, ulcère, plaie de lit
Brûlures, coups de soleil
Douleurs, démangeaisons, urticaire, piqûres d'insectes
Peaux fragiles, sèches, rugueuses, qui tiraillent,
Peaux réactives

Camomille (fleurs) :
Huiles des jambes légères,
inflammation du visage (rougeurs)

Carotte (racines) :
Le macérât de carotte produit une huile très concentrée en carotène. L’organisme va synthétiser ces molécules et fabriquer la vitamine A nécessaire à un teint éclatant et à une protection efficace de la peau.
Favorise le bronzage et permet à la peau de garder un joli hâle uniforme
Soins après soleil
Assouplissante
Régénérante et apaisante
Prévention du vieillissement cutané, soin de jour pour le visage
Irritations : eczéma, gerçures, lésions acnéiques, cicatrices...


Centella asiatica (feuilles) :
Peaux abîmées : cicatrisation, brûlures, plaies
Peaux atopiques : eczéma, psoriasis
Soins de la peau en prévention des rides
Tonique de la micro-circulation cutané : couperose, teint terne
Vergetures (préventif et curatif)
Cellulite, rétentions d'eau
Tonification du système veineux et lymphatique : jambes lourdes, varices, ulcères variqueux

Figuier de Barbarie (fleurs) :
Régénérante, anti-rides, anti-vieillissement
Réparatrice
Tenseur, redonne fermeté et tonicité, empêche le flétrissement
Restructurante, nourrissante, apaisante
Peaux fatiguées, peaux manquant d'élasticité
Soins du buste
Cicatrices
Soin après-soleil

Iris (fleurs) :
astringent, purifiant

Jasmin (fleurs) :
apaisant, calmant

Laurier (feuilles) :
soin de l’acné, des peaux grasses
On utilise aussi ce macérât en cas de refroidissement, en massage et pour soulager les rhumatismes. Le laurier est un anti-inflammatoire.

Lierre grimpant :
Cellulite, amas de graisse, peau d'orange.
Rhumatismes, sciatique, circulation sanguine.
Actif dans la confection de cosmétiques amincissants.

Lys blancs (fleurs) :
propriétés éclaircissantes,
atténue les tâches cutanés (tâches de rousseur, naissance, vieillesse,...) prévention des tâches brunes (utilisé dans les crèmes pour les mains)
protecteur et apaisant, ce macérât est très employé pour le soin des peaux fragiles

Mauve (fleurs) :
peaux matures
peaux sèches et sensibles (couperosées)
adoucissant

Menthe (feuilles séchées) :
Mieux vaut ne pas utiliser de la menthe fraîche pour la fabrication d’un macérât de menthe, la conservation est difficile et votre huile risque de « tourner ». Faites sécher les feuiles de menthe une quinzaine de jours.
Stimulante, revigorante, rafraichissante.

Millepertuis (fleurs) :
Plaies, brûlures légères, coups de soleil, érythèmes fessiers, lésions eczémateuses
Inflammations de la peau consécutives aux traitements radiologiques, ulcères variqueux, escarres
Douleurs du dos, névralgies
Arthrite, rhumatismes, goutte, sciatique

Romarin (rosmarinus officinalis) :
peaux grasses, mixtes
amincissant, drainant

Rose (fleurs) :
Rides, vieillissement prématuré, taches de vieillesse
Peaux déshydratées, dévitalisées, desséchées, fissurées,
Crevasses, dartres
Peau qui pèle (soin après soleil)
Vergetures
Cicatrices, acné, couperose, eczéma, psoriasis

Thé vert (feuilles) :
diminue la production et le stockage des graisses (crèmes amincissantes)
puissant anti-oxydant

Tiaré (fleurs) :
la fleur de tiaré est assainissante et apaisante
ajoutée à de l’huile de Monoï elle constitue un excellent soin pour les cheveux

Vanille (gousses) :
Tonique cutanée
Protectrice, adoucissante et nourrissante
Aphrodisiaque et émotionnelle
Soins et gommages doux pour le visage et pour le corps, huiles de massage

Vigne rouge :
Améliore la circulation sanguine.
Soin des jambes lourdes.

Violettes (fleurs) :
propriétés antiseptiques
adoucissant et antioxydant
embellit le teint
A noter : les violettes sont comestibles ; en infusion, les fleurs de violettes sont expectorantes

http://www.atelier-cosmetic-bio.com/huiles-vegetales-macerats-xsl-214.html


Comment faire ?
Il vous faut :
des plantes (fleurs, feuilles, racines ou fruits)
de l'huile végétale si possible BIO
un pot en verre avec un couvercle pour la macération
un filtre à café ou un tissu (le tissu est mieux car vous pourrez l’essorer afin d’extraire un maximum d’actifs des plantes)
un pot pour le filtrage
un petit entonnoir
une bouteille teintée si possible, et stérilisée pour conserver le macérât

1. Remplissez le pot en verre stérilisé avec les plantes jusqu'à la moitié.
2. Versez l’huile végétale de votre choix dans le pot jusqu’à recouvrir les plantes.
Ajouter un filet d’huile de germe de blé pour la conservation.
3. Fermez le pot et placez le dans un endroit chaud et ensoleillé (tout particulièrement pour les fleurs)
4. Laissez reposer entre 3 et 6 semaines en secouant de temps en temps le pot, le mieux est de le faire tous les jours.
5. Lorsque le macérât est prêt, vous pouvez le filtrer en le transvasant dans un récipient stérile. Utilisez pour cela un filtre à café ou un tissu. Le processus peut prendre plusieurs heures.
7. Versez le macérât dans le flacon à l’aide d’un petit entonnoir.
8. Notez sur l’étiquette de la bouteille son contenu ainsi que la date. Conservez au frais.

100 commentaires:

  1. D'abord félicitations pour ton blog, il est génial. J'ai préparé un mâcérat de paquerettes il y a environ 1mois avec des fleurs fraiches et depuis 1semaine il y a un petite fuite et pourtant le couvercle est bien fermé. Est-ce normal? J'ai rempli le bocal car j'avais lu qu'il ne fallait pas laisser d'air. Je ne l'ai pas mis au soleil mais dans un placard. Merci

    RépondreSupprimer
  2. bonjour mtl et merci pour ce commentaire. La petite fuite ça doit justement être due au "trop plein". Tu peux ne pas remplir le bocal ça n'a pas d'incidence ni sur la qualité du macérât ni sur sa conservation, l'essentiel c'est que le couvercle ferme bien hermétiquement. Si c'est un macérât de fleurs quelques jours d'exposition solaire sont bénéfiques, mais ce n'est pas obligatoire. Quand tu ouvriras le bocal à la fin de la période de macération, si ça "sent mauvais", alors il faudra tout jeter. Sinon c'est que ton macérât est réussi.
    Conserves le ensuite au frais.
    Mais pourquoi l'avoir mis dans un placart ? CLAIRE

    RépondreSupprimer
  3. Ben j'étais pas certaine pour le soleil. Je vais le mettre au soleil (s'il se montre). Pour l'instant l'huile qui fuit sent l'huile de tournesol, j'espère que ça tournera pas. J'ai fait aussi un mâcérat de lierre mais lui n'a pas de fuite. Et j'avais lu qu'il fallait laisser le moins d'air possible dans le bocal à cause de l'oxydation je crois. Je vais verifier ça.

    RépondreSupprimer
  4. ok, tu me diras si ça se vérifie pour l'oxydation, c'est bien possible. Jusqu'à présent je n'ai eu qu'un macérât de menthe fraîche qui a mal tourné, depuis je n'utilise que de la menthe séchée. Pour les autres fleurs je n'ai pas eu de problème. J'ai fait des macérats de calendula (fleurs de souci), de mauve, de rose, de lavande, de millepertuis, de thym et ils étaient réussis en utilisant les fleurs fraîches.
    A suivre ... Claire

    RépondreSupprimer
  5. Encore moi, pour le mâcérat de roses, il faut les prendre en boutons ou les fleurs doivent être ouvertes? Et ça peut être des roses roses, rouges....? Escuses pour toutes mes questions.

    RépondreSupprimer
  6. c'est avec plaisir que je te réponds. je laisse d'abord éclorent les roses dans mon jardin rien que pour le plaisir, c'est à dire que je n'utilise pas les boutons de rose pour les macérâts. Mais on peut le faire si on veut sans problème, cependant je pense qu'une rose ouverte libérera plus de propriétés actives dans le macérât.
    J'utilise les pétales de roses rouges ou roses assez foncés, pas de couleur claire (évites les roses blanches, jaunes, rose pâle)
    A plus ... CLAIRE

    RépondreSupprimer
  7. Bon alors je te pose une dernière question pour être certaine d'avoir compris (C'est ma voisine qui a plein de rosiers alors demain je vais lui demander, j'ai une gentille voisine) Je prends des roses un peu ouvertes et roses foncées ou rouges et j'utilise les pétales ou les fleurs complètes? Et merci pour toutes tes réponses.

    RépondreSupprimer
  8. coucou mlt
    l'idéal : roses rouges ou roses foncées, ouvertes, parfumées, et il ne faut pas d'eau dessus, sinon laisser sécher quelques heures au soleil.
    Bien sûr, pas de roses abîmées, fanées, tâchées, des pucerons, des pétales qui tombent etc ... Une dernière petite chose, il ne faut pas que les roses aient été traitées avec un insecticide, renseignes toi auprès de ta gentille voisine.
    bonne cueillette, bon macérât et j'espère que tu viendras me donner le résultat de tes expériences. Si tu veux mon adresse mail pas de pb.
    Bizzes ...

    RépondreSupprimer
  9. et je ne crois pas qu'il y ait une importance à ce que ce soit des Roses complètes ou des pétales, du moment qu'il n'y a pas ni tiges ni feuilles, je pense que les propriétés actives sont surtout concentrées dans les pétales pour ce qui concerne les roses.
    Si quelqu'un a un autre avis, le débat est ouvert ...

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour tes renseignements. Je vais aller cueillir les roses (je sens qu'il va pleuvoir) et je vais faire plusieurs essais (roses ouvertes/boutons/pétales) Je vais pouvoir comparer peut-être. Ton courriel c'est le même que pour la newsletter? (J'espère que tu auras pas des messages en 2 ou3 exemplaires, j'ai eu dû mal à me connecter)

    RépondreSupprimer
  11. oui c'est la même adresse mail que pour la newsletter. C'est super que tu puisses faire tous ces essais, rien ne vaut les expériences personnelles. Non je n'ai pas eu tes messages en plusieurs ex. ... chez moi il pleut et ça fait déja plusieurs jours, peut être même 2 semaines, je ne sais plus, enfin de temps en temps il y a des éclaircies.
    A bientôt. Claire

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour toutes ces recettes, je me suis moi aussi lancée dans les macérats huileux. J'en ai fait un de carottes et j'en ai un de lierre qui marine. J'ai fait sécher les plantes avant et pour la conservation j'ai ajouté quelques gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse. Pour le lierre, la 1ère fois, je n'avais pas coupé les feuilles, je l'ai donc filtré et j'y ai remis des feuilles séchées à l'air libre et un peu émiettées, ensuite je l'ai placé au bain marie pendant 3 h. Maintenant, il attend sur le radiateur... Il ne sent toujours pas le lierre... Est-ce normal ?

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Ozzie,
    Oui c'est bizzare que ça ne sente pas le lierre. Je fais le macérât de lierre qu'avec des feuilles fraîches coupées et je laisse reposer le bocal fermé 3 semaines ou plus (au soleil si possible). Et là ça sent fort le lierre.
    Je pense que c'est dû au fait que les premières feuilles n'étaient pas coupées et aux feuilles séchées qui sentent peut être un peu moins fort.
    Le bain marie est une méthode rapide mais ça ne vaut pas une lente macération solaire.
    La qualité, l'espèce du lierre peut être, l'endroit où tu l'a ceuilli ?
    A ta place, je laisserais le bocal dans un endroit ensoleillé si possible (balcon, fenêtre) 15 jours minimum, pour voir si l'odeur se développe (nous sommes en hiver ... c'est différent du soleil d'été qui chauffe beaucoup plus). Rien ne vaut l'été pour faire de merveilleux macérâts.
    Claire

    RépondreSupprimer
  14. titeviolette17/1/09 08:24

    bonjour,


    Merci pour tous ces précieux conseils! Je me suis lancée aussi dans le macérat et c'est vraiment facile à faire!
    En réponse à la remarque de Ozzie sur l'odeur de son macérat, je pense que c'est due aux gouttes d'extrait de pepin de pamplemousse :)
    Encore merci!
    titeviolette

    RépondreSupprimer
  15. bonjour à tous
    pour ma part, j'ai fait un macérat d'immortelles en infusant deux fois les plantes pour lui donner plus de force
    l'idée m'est apparue lumineuse auX vues du prix de l'H.E. d'hélicryse
    pour l'instant je ne l'ai pas encore "pratiquée"
    si quelqu'un pouvait me donner des précisions sur ses vertues
    merci

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour,
    ha oui moi aussi je trouve que c'est une excellente idée, à retenir absolument.
    C'est vrai que l'HE d'helichryse d'italie est vraiment très chère.
    En macérât je pense que les propriétés sont bien sûr plus limitées mais on doit pouvoir faire de très belles compositions avec.
    Les propriétés de l'helichryse d'italie :
    contient de puissants agents anti-contusions, anti-inflammatoire, anti-couperose, anti-cernes.
    Tu devrais donc pouvoir faire avec ce macérât des huiles anti bleus et bosses, des soins contour des yeux, des crèmes ou huiles pour améliorer la circulation sanguine.
    On le sait moins mais en parfumerie l'helichryse d'italie est appréciée, surtout mélangée à de la mandarine, elle se marie bien.
    Elle est aussi utilisée par les aromathérapeutes pour les enfants, pour calmer les quintes de toux (huiles de massage) et aussi pour calmer les bouffées de chaleur.
    Merci pour cette très bonne idée à partager.
    Claire - AC 23

    RépondreSupprimer
  17. bonjour

    super post. Je me lance dans les macérats huileux ! j'ai fait du macerat de calendulat j'ai mis les fleurs sechées l'huile et le tout dans le garage (j'ai de la place que la) mais a ta lecture je vais les mettre au soleil !!!

    et j'ai tenté carotte !

    la j'ai recuperer des feuilles de laurier sauce (noble donc) elles sont fraiches coupées d'hier aprem. Je me demandais si je pouvais mettre les petites boules avec (bourgeons ? fleur de laurier ? je sais pas ce que c'est mdr).

    Dois je aussi mettre le macerat de laurier au soleil ?

    si j'ai bien compris j'ai pas besoin d'attendre que les feuilles soient seches alors je vais faire ca de suite !

    merci pour ta lecture et tes conseils. J'ai lu aussi que certaines faisaient chauffer au bain marie avant la maceration dans l'huile ?? est ce necessaire ? obligatoire sur les macérats que je fais ?

    Merci.
    Sand.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Sand,
    les petites boules ce sont des baies (petits fruits du laurier) mais on s'en sert pour faire de la "graisse de laurier" ce n'est pas très connu ni utilisé.
    Donc pour ton macérât de laurier tu prends que les feuilles fraîches, tu peux les couper en petits morceaux pour qu'il libèrent plus de principes actifs. Et oui au soleil c'est bien mieux.
    Le bain marie c'est quand on veut faire vite mais moi je préfère laisser le temps au soleil de faire son travail.
    Les feuilles et fleurs séchées c'est bien aussi et tu as plus de chance de réussir ton macérât (si tu veux il y a un peu moins de principes actifs dans les plantes séchées mais on réussit plus facilement ses macérâts) alors que le frais est plus difficile à réussir (risque de tourner alors il faut bien stériliser les bocaux, ustensiles, mettre un peu d'huile de germe de blé qui est conservatrice)et hop au soleil 4 semaines.
    N'hésites pas si tu as d'autres questions.

    claire (AC 23)

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    Je désire faire quelques macérats et je constate que les avis sont très partagés concernant la mécération.Etant donné qu'il est toujours spécifié que les huiles doivent rester à l'abri de la lumière Si on les met au soleil, faut-il que les macérats soient dans des flacons opaques ou de simples pots de confitures (transparents) sont suffisants ? Merci pour tous ces précieux conseils

    Majo

    RépondreSupprimer
  20. merci beaucoup claire :)

    ben la je crois avoir reussi le macerat de carotte fraiche ca m'a pas l'air d'avoir tourné !

    je viens de commander des anti oxydant ect chez Az pour mettre dans mes macerats de HV de germe de blé et euh vitamine E en forme liquide !

    je pense pouvoir ajouter a mes macerats en cours !

    depuis hier je mets mes macerats la journée au soleil je suis dans le sud ouest :=) !!

    ok pour les baies bon euh zut j'en ai laissé qqs unes dans le premier macerat de laurier... mais j'ai pas fini il me reste bcp de feuilles alors je ferais sans les baies pour les prochains !

    c'est embetant si dans le premier j'ai laissé qqs baies ????

    En tous les cas merci pour tes precieux conseils :).

    sand.

    RépondreSupprimer
  21. Majo : bonjour et merci de ta visite. Voilà mon avis. Le macérât doit effectuer un "travail" : libérer des principes actifs. Et pour ça rien de vaut le soleil d'été et oui le flacon doit être transparent. Je compare à un fruit mûri au soleil, il aura beaucoup + de vitamines qu'un fruit qui aura poussé en serre. Non ?
    Par contre une fois terminé ton macérât se conservera mieux dans une bouteille opaque avec quelques gouttes de vitamine E liquide.
    Claire

    RépondreSupprimer
  22. Coucou Sand :)
    bravo pour le macérât de carotte.
    Ne t'inquiète pas pour les quelques baies de laurier dans ton macérârt c'est pas grave, au pire elle libéreront éventuellement un peu de graisse de laurier.
    Profites bien du soleil du sud ouest...à bientôt
    Claire

    RépondreSupprimer
  23. Merci beaucoup Claire. Je viens de commander des baies de Goji (sous forme séchée comme les raisins secs) et j'aimerais en faire un macérat, dois-je les laisser entières, j'ai peur de faire un "massacre" si je les passe au mixeur. Merci de ta patience

    Majo

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Majo,
    Coupes les Goji en deux simplement ce sera mieux. Et n'oublies pas d'en manger un petit peu c'est excellent pour la santé !
    Et pour la peau ça doit être très bien aussi c'est tout plein de vitamines.
    Je vais te copier et faire un macérât de Goji.
    Qui aurait une bonne adresse sur le web pour en acheter ?
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  25. Travail de longue haleine !!! Les manger sera certainement plus rapide. Maintenant on en trouve un peu partout mais malheureusement on est pas certain de tomber sur la qualité. Il parait que le seul site européen qui vend le véritable (?)est www.artdevivrenaturel.com. Il parait qu'il faut se méfier du goji vendu à bas prix. Le mien vient d'une Herboristerie à Paris, c'est vrai qu'il était en vrac dans les sachets et que celui d'artdevivre est conditionné sous vide dans le pays d'origine....

    Majo

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour, j'ai fait mes deux premiers macérats. Un de vigne rouge et l'autre de lavande dans de l'huile de pepins de raisins et de l'huile d'olive. Jai mis quelques gouttes d'extrait de pépins de raisins et HE de tea tree, ça fait pour les micobes mais pour l'oxydation c'est la vitamine E, et j'en avait pas. Mes macérats sont dans des bouteilles hermétiques et opaques mais il fait chaud chez moi, est ce que sans vitamine E, ils vont se conserver aussi bien ? Si je mets de la vit E à quel concentration je dois la mettre ? Merci des conseils que tu pourras me donner car quand on démarre on se pose pliens de questions

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour, j'ai une question peut-être un peut bête mais en moyenne combien de temps peut t-on garder un macérat huileux. Dans quels conditions faut-il les entreposer pour optimiser leurs conservations. Merci à toi.

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour et merci pour ton message.
    La vitamine E n'est pas obligatoire pendant le temps de macération (et normalement si on fait un macérât "dans les règles de l'art" on ne met rien d'autre que de l'huile et des plantes.
    Le mieux c'est que tu laisses poser comme ça et tu n'ajoute de la vitamie E qu'après le temps de pose quand tes macérâts seront prêts.
    Mais je me demande si l'he de tea tree ne va pas un peu "gâcher" les principes actifs des plantes ?
    je te mets le lien vers la boutique atelier-cosmetic-bio, tu trouveras les infos pour le dosage http://www.atelier-cosmetic-bio.com/conservateur-antioxydant-xsl-318.html
    claire

    RépondreSupprimer
  29. Une précision importante par rapport à l'exposition solaire : il y a des plantes fragiles qui ne supportent pas la chaleur, par exemple le THE VERT. Voilà un macérât qu'il vaut mieux mettre au placart, la chaleur trop forte lui enlève une partie de ses propriétés.
    Si vous connaissez d'autres plantes fragiles n'hésitez pas à mettre un post.
    Merci d'avance pour le partage d'infos.
    Claire

    RépondreSupprimer
  30. en réponse à la question : en moyenne combien de temps peut t-on garder un macérat huileux. Dans quels conditions faut-il les entreposer pour optimiser leurs conservations. Merci à toi.

    --------------
    C'est pas une question bête parce que justement c'est compliqué.
    Pour un macérât fait avec des HV fraîchement pressées, la durée de conservation moyenne est d'environ 1 an à un 1 an et demi (parce qu'il y a des huiles plus fragiles que d'autres et des plantes qui se conservent mieux que d'autres).
    Donc au départ tout dépend de l'HV que tu utilises pour ton macérât et de sa DLU (date limite d'utilisation).
    Si tu ajoutes de la vitamine E, tu pourras le conserver plus longtemps (disons 3 à 4 mois de plus, mais c'est difficilement estimable).
    Et puis si tu fais un macérât de vanille il se conservera plus longtemps qu'un macérât de menthe fraîche par exemple, parce que la vanille que l'on utilise en gousse se conserve longtemps.

    Conditions optimum de conservation : bouteille en verre teinté ou opaque, au réfrigérateur. Bien reboucher le flacon après utilisation + quelques gouttes de vitamine E.
    Mieux vaut faire des petites quantités (100 ml c'est bien).
    ______________
    Un petit mot pour vous tous et toutes, s'il vous plaît utilisez un pseudo ou un prénom pour que je puisse vous répondre plus facilement. Merci.

    RépondreSupprimer
  31. coucou

    alors moi j'utilise des flacons opaques de chez AZ 100ml nickel.

    bon alors betement de peur que ça tourne j'ai mis un peu de Vitamine E pendant la macération lol bon j le saurais pour la prochaine fois.

    mes ti macerats passent leur journée au soleil sur la fenetre et si j'oubli pas je les rentre la nuit (vaut mieux ps que j'oubli il gele en ce moment !!!).

    Le macérat de carotte je l'ai mis avec de l'huile de germe de blé mais pas au frigo par contre je crois que si je mets les macérats au frigo je vais jamais m'en servir !! c'est un prob de pas les mettre au frigo ?

    cela dit quand ça tourne on doit bien le sentir ?

    merci pour tes precieux conseils en tous les cas. et contente d'échanger sur le sujet peu de gens font des macérats !!!

    je suis pressée de voir le resultat de mon macerat de calendula pour mes bebes d'amour ! histoire de rajouter au liniment que je fais !!

    RépondreSupprimer
  32. euh dsl pour tous les espaces j'ai pris de la place....oups..

    RépondreSupprimer
  33. Coucou Sand,
    moi une fois que mon macérât est fini je le garde soit en flacon alu soit en flacon en verre teinté, je mets au frigo ou à la cave où il fait bien frais. Les huiles c'est mieux de les garder au frais, elles se conservent plus longtemps.
    Ha oui quand ça tourne ça sent pas bon du tout, il faut les jeter bien sûr.
    plein de bisous à tes bébés d'amour qui doivent sûrement attendre leur liniment avec impatience, y a rien de mieux que le calendula pour leur peau sensible.
    Prends toute la place que tu veux pour raconter ce que tu veux, je suis contente de te lire ...
    A bientôt Sand
    Claire

    RépondreSupprimer
  34. coucou du soir.

    Oui remarque tu as raison je devrais faire l'effort de garder mes mâcérats la ou il faut car dans la SDB c'est bof entre le chaud froid et l'humidité bof...vu le temps qu'on doit attendre pour avoir un mâcérat digne de ce nom !! je devrais en prendre soin !!

    c'est zhom qui va etre ravi de voir le frigo envahi (mdr).

    Merci pour mes poulettes mes filles ont bientot 3 mois et 16 mois ;=) et le liniment leur fait des fesses toutes belles !

    Bonne soirée. A bientot.
    Sand.

    RépondreSupprimer
  35. mon frigo est envahi d'huiles de toutes sortes, de crèmes faites maison, de macérâts, d'hydrolats et en effet zhom râle un peu (beaucoup) à chaque fois qu'il ouvre le frigo, mais bon tanpis ... Je lui explique toutes les économies que je fais en faisant moi-même mes cosmétiques !!
    Et franchement je n'ai pratiquement rien jeté en conservant au frais.
    Bon si c'est pas possible il y a des conservateurs comme le plantaserve Q naturel qui fonctionne très bien.
    Bonne journée
    Claire

    RépondreSupprimer
  36. hello

    j'aurais ben un tite question. Je suis entrain de filtrer mes macerats de laurier noble et je me demandais ce que je pouvais ajouter dedans ? deja pour l'odeur meme si ca sent pas excessivement mauvais...et aussi par rapport aux vertues ?

    merci.
    sand

    RépondreSupprimer
  37. hello Sand,

    on est parfois surpris par l'odeur des macérâts qui sentent en principe les huiles végétales et les plantes, mais c'est vrai ça sent rarement très bon. C'est pour ça qu'on les utilise rarement purs.

    Alors avec un macérât de laurier noble tu peux faire tout plein de choses ...

    En cosmétique, on réserve normalement le laurier aux peaux grasses et mixtes et tu peux dans ce cas y ajouter des HE de lavande, de thym, de romarin, de tea-tree. Tu peux aussi le mélanger à d'autres autres végétales comme la noisette, la nigelle.

    Si tu n'es pas intéressée par les pbs de peaux grasses ou mixtes, tu peux faire une huile anti-âge en le mélangeant avec des HE de palmarosa, de ciste ladanifère, de géranium.

    Le laurier noble est légèrement anesthésiant et utile pour les douleurs musculaires du type (crampes, entorses, lumbagos, névralgies, articulations etc ...). Tu peux donc en faire une huile de massage et ajouter des HE de sapin baumier, de gaulthérie couchée, de l'Issa de Madagascar, de l'huile végétale de calophyllum, de l'HV d'arnica. (Attention au calophyllum ça sent très fort et certaines personnes n'aiment pas, par contre c'est une huile qui a de grandes propriétés circulatoires).

    Enfin on prête aussi au laurier noble des propriétés anti-virales et antifongiques (soin des mycoses, huiles réchauffantes en cas de grippe avec de l'HE de Saro par exemple).

    claire.
    (ce matin j'ai mis en macération de la centella asiatica séchée dans le l'HV de calophyllum + germe de blé + argan). Je voulais prendre une photo pour mettre sur le blog mais on y voit rien tellement l'huile est foncée ...).

    RépondreSupprimer
  38. re

    oh super merci !! alors en fait si je suis interessé ! j'ai la peau grasse et mixte ;=) donc merci !

    et je voulais aussi la donner aux personnes souffrant de rhumatisme autour de moi. J'ai pris HE citronelle et romarin camprhe ? chez moi j'ai deja lavande aspic et tea tree !

    je rajouterais peut etre un peu d'argan dedans.

    Super merci encore ;=)

    cela dit je me demande tjs si mes macerats sont ok? ca a la couleur de l'huile mdrr alors quand je regarde je vois de l'huile mdrrr et je me dis y a t il vraiment les principes actifs des plantes qui ont macérées???? lol.

    sand.

    RépondreSupprimer
  39. En complément : l'huile essentielle d'Issa de Madagascar a plutôt des propriétés favorisant la circulation veineuse.
    L'HE de Iary de Madagascar sera plus adapté pour une huile décontractante pour les muscles, les tendons ...
    claire

    RépondreSupprimer
  40. ah oki merci beaucoup je la connais pas du tout celle la ! je vais voir ca !

    encore mille merci !
    sand.

    RépondreSupprimer
  41. pour appeler un chat un chat, si ton macérât ne put pas, s'il ne sent pas le pourri, c'est ok. Un macérât inutilisable a une odeur carrément insoutenable, tu ne peux pas te tromper.
    Et oui si tes plantes ont macéré tu retrouveras leurs principes actifs, les plantes ont une réelle efficacité ; Ha voilà, on voudrait voir pour croire ... mais ce n'est pas toujours possible, avec les plantes il faut tester, lire aussi, et avoir de la patience mais je trouve que ça vaut la peine.
    N'abandonnes pas ce serait dommage !

    la menthe c'est bien aussi pour les peaux mixtes en mélange avec le laurier noble ET c'est frais et ça sent bon !
    claire

    RépondreSupprimer
  42. oui non je me decourage pas c'est vrai que je suis un peu comme ca je veux voir moi !

    mais bon je vais faire une bonne prépa mes macerats pu pas du tout ca sent bon l'olive et le laurier donc ca doit etre ok. En plus on a eu du soleil !

    apres il restera a tester et je verrais bien de toute facon comme je dis au pire ca devrait pas nous faire grand mal ...

    la j'attend pour le macerat de calendula je veux qu'il soit bien bien :=) !

    je vais avoir une vraie pharmacie comme dit mon cheri !

    merci :=)

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour je voualais savoir il n'y a pas de contre indication a utiliser un macerat pendant l'allaitement? Car on m'a déconseillé les huiles essentielles mais je pense qu'un macerat est différent non?

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour,
    oui les macérâts sont différents puisque les plantes sont diluées dans de l'huile végétale, les huiles essentielles sont beaucoup plus fortes et concentrées et certaines dangereuses si vous ne connaissez pas la façon de les utiliser. Donc prudence.
    Concernant les macérâts cela dépend des plantes utilisées, par exemple il faut éviter le macérât de millepertuis.
    La plupart des huiles végétales ne comporte pas de contre-indication mais il faut cependant être prudente si votre macérât contient des huiles comme le calophyllum, l'andiroba, le copaïba ...
    Je vous conseille de vous renseigner auprès d'un médecin aromathérapeute ou naturopathe ou encore auprès d'un pharmacien herboriste.
    Claire

    RépondreSupprimer
  45. coucou

    voila le macérat de laurier est fait j'ai rajouté HE genevrier dedans et Huile d'argan.

    j'ai filtré ajd mon macérat de calendula superbe !!! il sent bon il a une belle couleur je suis super contente ! j'ai rajouté de l'huile de germe de blé dedans et je vais m'en servir pour faire mon liniment ! et je m'en garde un peu pur pour le cas ou ;=).

    je suis trés contente ! j'attends celui de paquerette mais la j'ai peur de l'ouvrir vu la bonne odeur que ca dégagé deja la derniere fois !!

    et toi claire du nouveau coté macérat ?

    a bientot.
    Sand.

    RépondreSupprimer
  46. coucou sans,
    super et bravo, tu es douée dis donc ! ce n'est pas tout le temps qu'on réussit ces sacrés macérâts.
    Aujourd'hui j'ai filtré mon macérât aux 3 fleurs et vanille, une merveille, il sent très bon les fleurs et la vanille. J'ai juste ajouté de la vitamine E et de l'EPP. et la couleur jaune orange est fabuleuse. J'en ferais des crèmes pour le visage, cou et décolleté et contour des yeux, parce que sa composition s'y prête bien.
    J'ai encore en attente un macérât de centella asiatica qui sera bientôt prêt et après je ferais un macérât de lierre et peut être d'orties (j'hésite pour l'ortie, je vais en chercher les propriétés).
    bizzzz
    claire

    RépondreSupprimer
  47. J'écris n'importe quoi : je voulais dire "coucou Sand" et pas "coucou sans", pardon ... faut pas m'en vouloir, suis fatiguée en ce moment lol !!!

    RépondreSupprimer
  48. hihihi merci :D !

    je suis trés contente j'avais surtout peur pour celui au laurier mais nickel ! moi aussi j'ai mis de la vitamine E dans mes macerats.

    et ma technique pourrait faire froid dans le dos lol. J'ai mis tous mes macérats dans des pots certes stérilisés (genre bocaux de conserve ou pot de confiture) ensuite j'ai mis ca sur mon rebord de fenetre au soleil quand il faisait beau et sinon ben ils sont restés la parfois alors qu'il pleuvait ou meme la nuit !!!! quand j'y pensais je les laissé dedans bref...et je les ouvre et retourne une fois par jour quasi....

    autant dire peu orthodoxe je crois ma methode a l'arrache quoi ! m'enfin j'ai fait attention quand meme hein ! mais ils ont eu la chance d'avoir beau temps et grand soleil avec 25° ces derniers jours !!!

    Humm le 3 fleurs vanille ca doit sentir rudement bon !!!!

    Le lierre il sert à quoi? l'ortie je te laisse le ramasser mdr !

    et pas de souci pour la faute de frappe je suis moi meme sur les rotules j'essaye de sortir d'une vilaine angine blanche !!!!

    Bonne soirée.
    Sand.

    RépondreSupprimer
  49. l'essentiel c'est que ça marche, on fait comme on peut !
    le lierre c'est pour faire des produits amincissants.
    Soignes bien ton angine.
    Claire

    RépondreSupprimer
  50. LORSQUE L ON QUEILLE DES FLEURS FRAICHE DOIT ON LES LAVER AU PR2ALABLE AVANT DE LES FAIRE SECHER? ET COMMENT LES FAIRE SECHER?

    RépondreSupprimer
  51. Bonjour,
    Si vos fleurs cueillies sont "saines" (c'est-à-dire qu'elles ne contiennent ni engrais ni pesticide) ce n'est pas la peine de les laver. Par contre si vous n'en êtes pas sûr, lavez les à l'eau froide et ajouter à votre eau quelques gouttes de vinaigre.
    Enlever toutes les parties abîmées et les tiges.
    Pour sécher les fleurs, étaler un torchon propre sur un cageot en bois ou un carton, éparpiller les fleurs dessus et laisser le tout sécher 15 jours à 3 semaines dans un endroit aéré et sans trop de lumière si possible, pour préserver leur couleur (hangar, grange - attention aux caves qui peuvent être très humides et ne favorisent pas le séchage des plantes ....)
    De temps en temps mélanger les fleurs pour les aérer et accélérer le processus de séchage.

    RépondreSupprimer
  52. merci beaucoup et a propos peut on fabrique son huile de germe de ble soi meme

    RépondreSupprimer
  53. je ne sais pas, je ne l'ai jamais fait ! Je suppose qu'il faut faire pousser des germes de blé puis presser à l'aide d'un presssoir.
    Je ne sais pas si ça vaut le coup parce qu'imagines la quantité de germes de blé qu'il te faut pour obtenir quelques ml d'huile !
    Si quelqu'un connaît la technique ?
    claire

    RépondreSupprimer
  54. hello

    hum je me suis posé la question aussi pour l'huile de germe de blé je voulais tenter un macerat de germe de blé mais je me suis dis ???? compliqué et allons nous en tirer les même vertus? je doute !

    alors....mais j'imagine que pour faire carrément l'huile de germe de blé en effet faut un pressoir et cie comme pour fabriquer n'importe qu'elle huile....

    Moi je lave pas mes fleurs je les prend dans mon jardin ou j'utilise rien et mon voisin non plus donc je pense pas avoir trop de pollution dessus...

    je vais bientot filtrer le macerat de bélis :D

    sand.
    (ps angine soigné mais j'ai des restes j'ai rechuté pfff je suis trop fatiguée de mes 2 grossesses).

    RépondreSupprimer
  55. Bonjour Sand,
    oui moi aussi je doute ... souvent d'ailleurs et pour plein de choses ... enfin bref !!
    Moi non plus je ne lave pas mes fleurs et plantes puisque tout comme toi elle vienne de mon jardin "bio", je n'utilise aucun traitement chimique manquerait plus que ça !
    Je suis désolée que tu sois fatiguée comme ça. Alors un petit peu de gelée royale, un petit peu d'argousier (jus, huile au choix) des infusions de romarin pour soigner définitivemenrt l'angine ... et te revoilà toute neuve !!
    Côté macérât j'ai tenté un macérât de pétales de magnolia, je ne sais pas du tout ce que ça va donner, les pétales de magnolia sont très épais je les ai coupé en tous petits morceaux. On verra bien.
    Bientôt mon macérât de centella asiatica sera prêt et j'enchainerai sur un macérat de lierre grimpant ... de mon jardin bien sûr.
    Bizz, à bientôt
    Claire

    RépondreSupprimer
  56. coucou

    oui je me suis dit allez zou un cure de gelée royale je vais aller chercher ça dans mon supermarché bio d'ici ce we !! pour le reste je connaissais pas sauf l'infusion de romarin j'en ai entendu parler j'ai pas fait bouhh je vais en acheter aussi.

    dire que je me marie dans un mois...!!!!! va falloir que je me booste serieux la !

    hum magnolia ! le lierre grimpant j'ai bien noté ça m'interesse !

    vivement le verdict du macérat de centella ;=).

    A bientot.
    Sand.

    RépondreSupprimer
  57. Bonjour, ça fait longtemps que j'étais pas venue....
    Je vais me lancer dans un macerat de coquelicot. As-tu déjà essayé? Je vais aussi me faire une eau florale. J'adore trop cette fleur.

    RépondreSupprimer
  58. Bonjour mlt, contente de te retrouver !
    Moi aussi j'adore les coquelicots, j'avais pensé un jour en faire un macérât mais vu la finesse des pétales j'ai hésité. En eau florale ça doit être super !
    Tu viendras nous en reparler ?
    A plus ... Claire

    RépondreSupprimer
  59. bonjour
    Pouvez-vous me donner la recette du macéra de citron.
    Par contre, cela fait 40 ans que je me démaquille uniquement avec de l'huile d'olive,déposée sur un coton mouillé et essoré. Cadeau.
    dijonnaise

    RépondreSupprimer
  60. Bonjour et merci pour l'information sur le démaquillage à l'huile d'olive.
    Voilà une recette de macérat au citron et citronnelle :

    Stériliser à l’eau bouillante un bocal et laisser le sécher, il ne doit pas y avoir d’eau dans votre préparation.
    Placer y des feuilles fraîches (ou séchées) * de citronnelle que vous aurez auparavant coupées en petits tronçons (vous pouvez vous en procurer dans les magasins d’alimentation asiatique).
    Laver et sécher un citron bio, éplucher le zeste et couper 4 rondelles fines que vous placerez dans votre bocal par dessus la citronnelle.
    Verser maintenant de l’huile d’olive, de l’huile de noisette et de l’huile de germe de blé (1/3 de chaque).
    Laisser reposer 15 jours en remuant en douceur matin et soir pour que toute la force de la citronnelle et du citron passe dans l’huile.
    Exposer votre bocal au soleil plusieurs heures par jour.
    Après cette étape de macération, filtrer votre huile et ajouter de la vitamine E pour la conservation.
    Vous pourrez ensuite vous préparer des soins amincissant et tonifiant.


    * les feuilles de citronnelle séchées ont moins d’arôme mais vous aurez plus de chance de réussir votre macérât

    Vous pouvez aussi utiliser uniquement du citron (zestes et tranches de citron).

    RépondreSupprimer
  61. Bonjour et merci pour toutes vos informations.

    Je dois réaliser un macérât de Lys blanc pour les tâches brunes, mais les lys, je dois les mettre frais ou séchés.

    Est ce que je dois utiliser tout le lys ou pas car les pistils tachent beaucoup.

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour,
    Avec les fleurs de lys fraîches c'est mieux. Prenez soin en effet d'enlever les pistils, ne gardez que les pétales. Vous obtiendrez une huile particulièrement soyeuse si vous faites votre macérât avec le mélange suivant : huiles d'amande douce, d'argan et de germe de blé.
    Claire

    RépondreSupprimer
  63. Bonjour,

    Je voudrais faire un macérat à partir de feuilles de citronelle (fraiches, j'en ai plein le jardin), mais je ne sais pas trop quelle huile utiliser... Et peut-on utiliser un macérat directement? La citronelle est un tres bon anti-moustique, du coup je me dis que je pourrais appliquer directement le macérat sur ma peau, c'est possible?

    Aude

    RépondreSupprimer
  64. bonjour Aude,
    oui vous pourrez appliquer le macérât directement sur votre peau, je ne vois pas de contre indication, si ce n'est que par prudence je vous recommanderais de ne pas trop vous exposer au soleil.
    Pour les huiles végétales vous avez le choix, si vous avez du temps allez voir le chap. "huiles végétales" et voyez quelles sont les huiles vég. qui conviennent le mieux à votre peau. C'est aussi une question de budget, certaines huiles sont chères.
    Vous pouvez obtenir un bon macérât de citronnelle en mélangeant de l'huile d'olive, de l'huile de sésame et de l'huile de germe de blé (1/3 de chaque).
    Claire

    RépondreSupprimer
  65. Bonjour !
    Bientot maman (dans qq jours si tt va bien), je me suis lançée dans la création de macérat de calendula , pour le liniment bien sur .Je l'ai fais avec e l'huile d'olive et vraiment , si l'odeur disparait un peu , cette odeur de salade me satisfait peu.Donc ,au prochain essai c'est huile de tournesol.
    Je voulais vous faire partager ma recette de liniment mais je ne sais pas si c'est le bon endroit ...tant pis je me lance ..:

    POur 300ml environ :
    100 ml macérat de soucis
    100 ml eau de chaux
    5 cas huile calophyle
    5 cas gel aloé véra
    1 cas beurre de karité
    1 cas beurre de mangue
    5 cas huile macadamia
    5 gtt EPP

    Il sent bon la noix et onctueux , ne laissa pas de film gras ...un régal !!

    P.S : petite question : comment fait -on de l'eau florale ??
    merci

    Sabrina

    RépondreSupprimer
  66. Bonjour Sabrina,
    merci pour cette recette, c'est une très bonne idée de faire un liniment pour bébé qui arrive bientôt, y a pas mieux pour ses petites fesses...
    Je suis de ton avis l'huile d'olive il faut aimer. Il existe de l'huile de tournesol bio désodoriée et je trouve que pour toutes les préparations, que ce soit pour des macérâts ou des cosmétiques, c'est parfait, l'odeur est neutre.
    L’hydrolat (HA) est l’eau distillée (vapeur d’eau recondensée) que l’on sépare de l’huile essentielle (HE) à la sortie de l’alambic. Donc pas évident à faire soi-même.
    J'ai en projet de créer une rubrique pour que chacune (et chacun) d'entre vous qui veulent partager leur recette puisse le faire sans chercher le bon endroit ... le temps me manque un peu en ce moment mais promis c'est pour très bientôt.
    Bonne journée et surtout je te souhaite un accouchement paisible et un superbe bébé, viens nous raconter ...
    A bientôt
    Claire

    RépondreSupprimer
  67. hello me revoila !

    J'avance dans mes macerats ! les macerats de souci ça se passe bien, le laurier noble aussi les personnes agées de mon entourage sont ravies !

    La je viens d'acheter de l'immortelle, de l'arnica et de la reine des pres ! Qu'en penses tu ? je devrais pouvoir faire de bonnes choses avec ça ?!

    maintenant que je suis partie du sud ouest pour le sud est j'ai de quoi faire avec ce beau soleil !!!

    je fais toujours mon liniment avec le calendula je trouve cela trés bien ainsi.

    A bientot.

    RépondreSupprimer
  68. Contente de te retrouver Sand. Oui c'est sûr qu'avec l'immortelle et l'arnica tu vas pouvoir faire de très bonnes choses. L'immortelle est un formidable tonique circulatoire et l'arnica a des proprités anti-coups, anti-bosses (tu connais certainement) et l'arnica est aussi très bien pour le soin du contour des yeux en cas de cernes.
    Bref tu ne manqueras pas de matières premières pour tes créations maison. Pour la reine des prés je sais que c'est un diurétique quand on la prend en interne mais je n'ai jamais fait de macérât avec. Dis moi si tu connais ses propriétés en cosmétique ?
    A bientôt
    Claire

    RépondreSupprimer
  69. bonsoir.

    Ben en fait la reine des près je voudrais m'en servir mélangé au macerat de laurier car j'ai lu qu'elle etait très bien contre les rhumatismes arthrose ect....donc je me suis dis qu'elle viendrait renforcé mon macerat de laurier ?! t'en pense quoi ? (mes petits "vieux" vont être chouchouté lol)

    http://larodz.perso.libertysurf.fr/plantes/reine_des_pres.html

    bon antalgique aussi donc je vais surement garder des fleurs pour infusions ou autre ;).

    l'arnica je compte la garder donc en macerat huileux pure pour passer en effet sur les coups bleus et autre bobo de ce genre de mes poupées qui grandissent !

    après l'immortelle en fait je voulais m'en servir pour moi car jambe lourde ! et probleme de circulation sanguine...tjs en simple macérat car je ne me suis tjs pas mise à la confection de cosmétique ...honte a moi je ne sais meme pas ou a atteri mon coffret pour me faire mes creme de chez AZ !!! dans le demenagement...humff..vla..

    bonne nuit
    sand.

    RépondreSupprimer
  70. Sand,
    des infos qui parlent de ces plantes sur ce site, en complément de ce que tu sais déjà
    http://www.phytofrance.com/articles/pb_articulaires.htm
    Claire

    RépondreSupprimer
  71. merci claire !

    a bientot.
    sand.

    RépondreSupprimer
  72. bonjour

    Comme je trouve pas une minute pour me mettre a mes compos perso crois tu que je puisse mettre en flacon l'arnica et l'immortelle et m'en servir juste comme ça ? ou tu aurais une recette super simple pour améliorer la chose ?

    Je sais qu'on fait des crèmes à base d'immortelle pour les mains par exple mais est ce que utilisé en macérat juste comme ça aura un effet bénéfique ?

    faut vraiment que je me lance dans des crèmes ect...

    merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  73. bonjour sand,
    bien sûr que tu peux te servir de tes macérâts sans rien ajouter. Mais c'est gras !
    Pour faire des recettes il faut quand même un peu de temps et aussi de lecture, il y a des précautions à prendre et bien des choses à savoir.
    A l'occasion va voir sur le blog dans le chapitre DEBUTANTS, ça peut te donner une idée pour une recette de baume par exemple.
    Bizz
    claire

    RépondreSupprimer
  74. oui merci beaucoup claire je sais je dois prendre le temps je lis rapidement mais je lis souvent et la j'ai regardé ne serait ce que sur aromazone aussi leur recette j'ai aussi lu les tiennes mais j'ai pas vu le chapitre debutant mdrr donc j'ai regardé au piff et ça me paraissait complexe vu le peu de temps que j'ai !!!

    je crois que je vais devoir vraiment organiser ça et me mettre dans un coin de la maison sans les enfants.

    En tous cas merci je vais de ce pas lire le chapitre debutant !

    a bientot
    bizz
    sand.

    RépondreSupprimer
  75. Bonjour,

    Je voudrais faire un macérât huileux éclaircissant pour la peau car j'ai des tâches sombres sur le visage. Peut-on faire macérer deux plantes différentes dans la même huile en même temps ? Je voudrais faire un macérât huileux busserole-lys blanc avec des plantes et fleurs achetés dans une herboristerie. Qu'en pensez vous ? Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
  76. Bonjour Karine et merci pour votre message.
    En effet la busserole et le lys blanc ont tous deux des propriétés éclaircissantes, c'est donc une bonne idée si vous arrivez à vous en procurer. Par contre je ne sais pas si c'est facile à trouver. Vous me direz ?
    Dans quelle huile pensez vous faire macérer vos plantes ?
    Les huile essentielles de carotte, de céleri, de citron ont également des propriétés unifiantes et éclaircissantes.
    Claire

    RépondreSupprimer
  77. bonjour,
    pour le macérat de Laurier, c'est le laurier sauce, qu'on met dans les plats ?
    merci pour la réponse et bon samedi

    RépondreSupprimer
  78. Bonjour,
    J'aurais une question: Pour faire un macérât de carottes faut il des carottes fraîches ou des carottes séchées. L'idéal serait de laisser macérer combien de temps? J'ai lu ailleurs qu'il fallait faire chauffer les carottes et l'huile au bain marie puis laisser macérer ou encore changer les carottes de temps en temps durant la macération. Du coup je suis un peu perdue, Or j'aimerais profiter du soleil pour faire ce macérât..Pourrais-tu m'aider stp?

    RépondreSupprimer
  79. Bonjour,
    Avec des carottes fraîches tu obtiendras un macérât de meilleure qualité, avec plus de propriétés. La méthode la plus rapide et la plus simple : râper les carottes, les déposer dans un bocal en verre stérilisé 15 mn dans l'eau bouillante avec son couvercle. Laisser sécher le bocal complètement. Déposer les carottes dans le bocal et recouvrir d'huile végétale. Chauffer au four pendant 6 H (le four doit être à 70°). Filtrez puis ajouter quelques gouttes de vitamine E.
    Conserver ton macérât de carottes au réfrigérateur.

    RépondreSupprimer
  80. Bonjour
    Merci pour cet article. Comment sait-on quelles plantes ont des principes qui s'extraient par macérat ? Car par exemple pour l'huile de noisette, on ne peut pas faire de macérat, c'est une extraction par pression... Je voulais faire du macérat d'algue, ça se fait ?

    Merci
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  81. Bonjour
    je cherche a faire un macerat de gaultherie . Auriez-vous la recette, car je ne sais pas s'il faut utiliser les baies ou les feuilles.
    Merci
    Nathalie

    RépondreSupprimer
  82. ce sont les feuilles de gaulthérie qui contiennent du salicylate de méthyle qui est un dérivé de l'aspirine.

    RépondreSupprimer
  83. bonjour!!

    quand vous parlez de racines, pour les carottes, c'est quoi exactement?

    merci!

    RépondreSupprimer
  84. Bonjour,
    Les carottes sont des tubercules, des légumes racines. C'est à dire que l'on utilise la partie orange charnue que l'on mange, mais pas les feuilles qui constituent la partie aérienne de la plante.

    RépondreSupprimer
  85. Bonjour,
    Je voulais juste signaler une petite coquille dans la liste :
    Je cite : "La fleur de tiaré est assainissante et apaisante
    ajoutée à de l’huile de Monoï elle constitue un excellent soin pour les cheveux"
    L'huile de Monoï est le résultat de la macération de fleurs de tiaré dans de l'huile de coprah ou de coco. Donc dire de rajouter la fleur de tiaré dans l'huile de Monoï crée une certaine confusion... c'est comme si l'on disait de rajouter des fleurs de souci dans de l'huile de calendula quoi :)

    RépondreSupprimer
  86. Bonjour,
    j'ai réalisé plusieurs macérats, calendula, millepertuis, carottes, consoude et je me demandais si cela avait du sens de mélanger les différente ingrédients pour obtenir un macerat du mélange ou si c'était mieux de faire le mélange après avec des macérats réalisés avec chaque fleur ou racine individuellement...
    Merci

    RépondreSupprimer
  87. Bonjour,

    Merci pour toutes ces infos pratiques econo-ecolo!!!!
    J'ai plein de frangipanier à la maison qui me donne de magnifiques fleurs, je voulais savoir s'il fallait que je les fasse sécher avant la macération ou si je peux les cueillir sur l'arbre et les mettre directement dans ma bouteille avec l'huile? Et quelle huile me conseillerais tu?
    Mille merci
    Elisabeth

    RépondreSupprimer
  88. Coucou,
    juste pour avoir un renseignement, je suis actuellement en train de faire sécher des orchidées pour me faire un macérat d'orchidées et je voulais savoir si il n'y avais pas de contre indications pour ce macérat car je trouve étrange de ne pas le trouver dans le top des macérat huileux vu toutes les vertus de cette fleur!! pourtant en recherchant sur google ou dans sur les post de macérat huileux aucune trace de celui ci!! c'est en rapport avec la rareté et le prix de la fleur? ou celle ci n'est pas liposoluble?? Merci d'avance pour votre réponse!!

    RépondreSupprimer
  89. bonjour, juste une petite question, j'ai ramassé quelques immortelle et des fleurs de jasmin pour faire un macérât, mais il est dit que les fleurs devaient être séchées avant de les mettre dans l'huile pour l'eau et plus loin il est dit que les fleurs fraîches étaient plus efficaces; faut-il les faire sécher où pas?
    merci pour votre réponse.
    Magali

    RépondreSupprimer
  90. Bonjour,
    Votre site est une richesse en informations précieuses. Merci
    Je vais essayer de réaliser une petite quantité (pour essayer) un macérat de fleurs de mauve, avec de la glycérine.
    C'est-à-dire : 15 g de fleurs pour 35 gr de glycérine.
    Qu'en pensez-vous au niveau des dosages ?
    Dois-je rajouter après macération de l'HV de germe de blé pour une meilleure conservation ? Si oui, qu'elle %.
    Enfin, j'habite dans le 35, et nous n'avons plus de journée vraiment ensoleillée ; où dois-je mettre mon macérat ? Est-ce-que la cuisine (près de la fenêtre et du radiateur) suffira à la réalisation de cette expérience.
    Merci pour votre aide.
    NICOLE

    RépondreSupprimer
  91. bonjour,
    vous dites qu'il faut garder les macerats au frais apres ;c'est a dire au frigo ou a l'abris du soleil car j'habite la martinique et je voudrais essayer un macerat de cannelle ou autre .
    merci d'avance de votre reponse

    RépondreSupprimer
  92. Bonsoir à vous,

    Est-il possible de faire un macérât pour les douleurs articulaires avec du:
    Romarin, lavande, lierre, laurier et de la menthe. Mais je ferais tout d'abord chauffer au bain marie de l'huile d'olive et deux carrés de camphre et qu''une fois refroidie j'y ajouterai ces plantes. Et à la fin du macérât pourrais-je mettre quelques gouttes d'HE de gaulthérie et d'eucalyptus citronnée.
    Bisous à tous,
    Murielle

    RépondreSupprimer
  93. De bonnes infos, claires et précises ..merci ! bon, toujours ce débat de macérâts au soleil ou à l'ombre ...ect..mais je suis contente de te lire car les miens sont en ce moment au soleil et certaines m'avaient presque convaincues de les mettre à l'ombre ...:-( ! C'est marrant sinon, je vais faire avec tout ça une recette aussi pour les douleurs comme la personne ci-dessus !

    RépondreSupprimer
  94. Un site très intéressant et clair.
    Je voulais réaliser un macérat de citronelle contre les moustiques. Est ce possible? a quelle période cueillir les feuilles? y a t il une huile mieux qu'une autre?
    merci!!
    loulie

    RépondreSupprimer
  95. Bonjour, pas de souci pour un macérât de citronnelle. Pensez bien à faire sécher les feuilles, coupées en petits morceaux, avant de mettre à macérer dans l'huile. Toute huile végétale conviendra, sauf l'olive de préférence car son odeur forte masque un peu les effets de la citronnelle.

    Une macération solaire de 40 jours paraît difficile pour un usage rapide,. Donc faîtes au moins macérer 20 jours.

    Pour la période de récolte, aucune importance, la citronnelle étant de croissance continue.

    Bonne recette.

    Patrick

    RépondreSupprimer
  96. Bonjour,
    Je connais l'existence du macérat de racines de carottes sauvage mais ne trouve pas d'infos sur le macérat de fleurs ou graines de carottes sauvages: quelles vertus aurait cette partie de la plante et surtout, ses actifs sont ils solubles dans l'huile ?
    Merci !

    RépondreSupprimer